Retour

MARCHÉ IMMOBILIER : QUELLES SONT LES ATTENTES DES FRANÇAIS ? (ETUDE)

267_photo_article.jpg

Une étude Ifop pour OptimHome fait le point sur la perception du marché de l’immobilier par les Français : intentions d’achat ou de vente, perception du contexte économique et politique, attentes à l’égard des professionnels de l’immobilier… Résumé de ce panorama complet des tendances.


Un contexte perçu comme favorable

Globalement, plus de 60% des interrogés considèrent que les contextes économiques et politiques sont favorables à l’achat d’un bien immobilier, eu égard notamment à trois mesures-phares : la reconduction pour 4 ans du PTZ, la suppression de la taxe d’habitation, et la reconduction du dispositif Pinel. L’encadrement des loyers est, par contre, plutôt perçu comme un frein.

Par ailleurs, pour les répondants ayant acquis un bien immobilier au cours des trois dernières années, les principales raisons ayant influencé l’achat sont, à une écrasante majorité, la faiblesse des taux d’intérêts et des prix de l’immobilier.

 

Budgets et financements

Parmi les personnes interrogés ayant acheté leur résidence principale au cours des trois dernières années (14% de l’échantillon), 45% avaient un budget compris entre 100 et 200 K€, 33% entre 200 et 350 K€, 10% à plus de 350 K€. Les acquéreurs ayant des budgets à moins de 100 K€ représentent 12% du total. Au final, 57% des acheteurs avaient un budget de moins de 200 K€.

 

Parmi ces acquéreurs, 87% étaient primo-accédants, et 82% ont eu recours à un crédit pour financer leur achat. Pour 63%, la durée de ce crédit était supérieure à 16 ans, les crédits à plus de 30 ans ne représentant que 1% de l’ensemble (6% pour les crédits de moins de 5 ans).

 

L’avenir proche

29% des personnes interrogées souhaitent procéder à une acquisition immobilière dans les deux prochaines années. Un chiffre en nette augmentation de 5 points par rapport aux trois années précédentes, qui avaient été assez stables, autour de 24%.

 

Côté vente, 11% des sondés envisagent de vendre un bien immobilier au cours des douze prochains mois, soit 2 points de mieux qu’au cours des trois années précédentes.

 

Écologique et durable : le logement idéal

L’acquisition de la résidence principale demeure la motivation principale à 54%. L’immobilier locatif reste cependant attractif pour 31% des Français, qui souhaiteraient acheter pour louer. L’acquisition en résidence secondaire ne concerne que 8% des sondés. Les villes jugées les plus attractives pour un investissement immobilier sont les grandes métropoles : Paris, Bordeaux, Nantes, Strasbourg et Lyon.

En matière d’achat immobilier, les Français sont toujours attentifs à l’environnement : 92% jugent importante la présence d’espaces verts dans le quartier, 88% seront attentifs au niveau de pollution de la ville, et 82% seront sensibles à la politique de la ville en matière de développement durable.

 

Acteurs et méthodes de la recherche immobilière

Les agents immobiliers bénéficient d’une bonne image, puisque 60% des sondés ont une bonne image de la profession. Une profession qui reste centrale puisque 62% des achats et 71% des ventes passent par leur intermédiaire. Cette prééminence des agents immobiliers tend à s’expliquer par les services qu’en attendent les Français : une estimation la plus fiable possible par rapport aux prix du marché, la vérification de la solvabilité des acquéreurs et la réalisation de visites et de comptes-rendus de visites.

 

Internet et les nouvelles technologies sont également perçus comme des outils intéressants par les acquéreurs. Ainsi, 78% sont intéressés par les visites virtuelles, 70% apprécient de pouvoir accéder à l’historique des comptes-rendus de visites et 73%, de pouvoir estimer le coût d’aménagements simulés dans le bien. De la même manière, par exemple, 80% des acquéreurs utilisent internet pour localiser les services et commerces locaux à proximité du bien convoité et 79% utilisent internet pour rechercher des biens situés à proximité de leur lieu de travail.

 

Dans le cadre d’une recherche immobilière, les sites d’annonces (75%), le contact avec des professionnels de l’immobilier (71%) et les recherches de particulier à particulier (67%) demeurent les canaux privilégiés. Les informations prioritairement recherchées sur internet sont les photos du bien, son descriptif détaillé et sa localisation précise sur une carte. Notons que le DPE arrive en 4ème position de ce score, ce qui confirme la tendance forte aux préoccupations énergétiques et environnementales.

Retour

VOTRE DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER À ASNIERES

DIAG PARTNERS
13 RUE DE LORRAINE
92600 ASNIERES

NOUS INTERVENONS DANS UN RAYON DE 30 KMS AUTOUR DE COLOMBES, COURBEVOIE, LA GARENNE COLOMBES, NANTERRE, HAUTS-DE-SEINE (92), ÎLE-DE-FRANCE

Horaires d'intervention
Du lundi au vendredi de 8h à 20h